Une nouvelle artiste dans ma galerie (virtuelle, itinérante,nomade…) Bon, je ne vais pas dissimuler le fait que c’est ma sœur! Mais cela ne change rien à l’affaire. Je l’ai choisie en raison de la qualité de son travail, « period » comme « ils » disent. Vous pouvez juger par vous-même puisqu’elle a un site que chacun peut visiter (jeannemettra.fr). Donc inutile de doublonner. Je présente ici les œuvres qui m’ont le plus retenu, et que nous avons montrées en février dernier au Salon d’Art Contemporain de Toulouse.

Famille heureuse, famille nombreuse – 150 x 100 cm – Crayon et fusain sur papier Canson.

Comme ce dessin par exemple. Il me parait emblématique de ce qu’il y a de plus personnel, original dans le travail de Jeanne. Un mélange de douceur, d’aménité, qui se remarque aussi stylistiquement dans le dessin, et de distanciation ironique et quelque peu mélancolique. Il suscite discussion, controverses même, comme on a pu le constater à Toulouse, où il a été beaucoup regardé. « Dérangeant », j’ai souvent entendu le qualificatif. Oui, il a quelque chose de troublant. D’abord par la confusion spéciste : anthropomorphisme ou zoomorphisme? Ensuite par la fausse impression d’unité qui se dégage du groupe faisant famille : chacun de ses membres regarde dans une direction différente. L’unité apparente apparaît plutôt comme une chaîne que l’on subit que comme un ensemble organique respirant la douce harmonie.